Etapes de l’assurance-vie

Qu'est-ce qu'une assurance-vie?

Comment choisir son assurance-vie ? Vers quel organisme se diriger? Pour qui faire une assurance-vie ou dans quel but ? Pour tout savoir et pour tout comprendre, lisez les étapes que nous avons imaginées pour vous. Et si ça ne suffit pas, contactez-nous, nous nous ferons une joie de répondre à la moindre de vos questions !

Quel versement choisir pour votre assurance-vie?

L’assurance-vie est un contrat très souple concernant les versements. On distingue ainsi 3 types de versements:

  • Le versement unique

Comme son nom l’indique, vous épargnez la totalité de l’épargne en une seule fois. Vous ne pouvez pas rajouter de l’argent par la suite.

  • Les versements libres

Vous versez de l’argent sur votre assurance-vie quand vous le voulez. Cependant, un montant minimum est fixé.

  • Les versements programmés

Vous décidez quand vous versez l’argent lors de la signature du contrat. Que ce soit mensuellement, trimestriellement, annuellement. Un montant minimum est aussi fixé.

A noter que vous pouvez arrêter de verser de l’argent quand vous le voulez.

Il est important lors du choix du versement de penser aux frais d’entrée. Votre assureur vous demandera systématiquement des frais de versement (ou frais d’entrée) lorsque vous verserez de l’argent. Ces frais sont généralement compris entre 0 et 5%, mais sont souvent négociables (d’ailleurs, négociez toujours tout avec votre banquier/assureur/courtier!). Attention, certains organismes proposent de ne pas prendre de frais sur vos versements. Il les récupéreront autrement via des frais de gestion, de dossiers, etc. C’est à vous de faire vos comptes.

Quel placement choisir pour votre assurance-vie?

Lorsque vous vous renseignez pour la première fois sur l’assurance-vie, vous êtes noyé par le flot d’informations sur les différents placements qui existent. On compte jusqu’à 1000 contrats d’assurance-vie en France ! Du coup, on ne comprend pas très bien, et on n’ose pas poser de questions de peur de passer pour un idiot. Vous n’avez pas idée du nombre de personnes qui souscrivent à des assurances-vies sans savoir ce qu’elles ont acheté ! Nous sommes là pour vous aider !

Tout d’abord, on distingue 2 sortes de contrats:

  • Les contrats en euro

Les contrats en euro sont des contrats monosupports. Ce sont des contrats qui sécurisent vos placements. L’épargne investie n’est pas soumise aux aléas des marchés actions. Le capital que vous versez est garanti par l’assureur (ou le banquier qui fait office d’assureur). Les intérêts perçus sont intégrés à votre capital et donc sécurisés.

L’inconvénient de ce genre de contrats, c’est que vous n’avez aucune liberté d’action. Le rendement peut s’avérer assez faible si les taux directeurs des banques centrales baissent.

  • Les contrats multisupports

Pour faire simple, lorsque vous souscrivez à un contrat d’assurance-vie multisupport, votre épargne est investie dans plusieurs types de placements. C’est un contrat en unités de compte. Par exemple, ces unités de compte peuvent être les FCP, les Sicav, etc…

Concrètement, le rendement de votre assurance-vie, dans le cadre d’un contrat multisupport, évolue selon les performances du marché. Ainsi, si le marché va bien, votre rendement sera très rentable, bien plus qu’un contrat monosupport. En revanche, c’est un placement beaucoup plus risqué. En effet, votre placement n’est pas sécurisé, et la valeur des unités n’étant pas garantie, elle dépend des évolutions du marché, que ce soit à la hausse ou à la baisse.

Quel bénéficiaire pour votre assurance-vie?

Il n’y a pas de règle ! Ou si peu…

Tout d’abord, sachez qu’il n’est pas obligatoire de désigner un bénéficiaire lorsque vous prenez une assurance-vie. Le bénéficiaire, en cas de décès, est automatiquement le ou les héritiers. Cependant, si aucun bénéficiaire n’est désigné, la somme placée en assurance-vie est soumise à l’impôt sur la succession.

Vous pouvez désigner qui vous voulez. Vous n’avez pas obligation d’informer la personne que vous avez désigné que vous avez souscrit une assurance-vie à son nom. D’ailleurs, ne le faites pas. Car si le bénéficiaire a accepté le contrat, vous ne pourrez plus changé de bénéficiaire!

Vous pouvez désigner plusieurs bénéficiaires.

Cependant, nous le disions, il y a quelques exceptions. Vous ne pouvez pas désigner une personne travaillant dans des ministères du culte. Une personne en maison de retraite ne peut pas désigner un employer de ladite maison de retraite. De même qu’un malade ne peut pas désigner un membre du corps médical qui le soigne ou qu’une personne handicapée ne peut désigner la personne qui l’héberge et s’occuper d’elle.

Quel établissement choisir pour votre assurance-vie?

3 choix s’offrent à vous lorsque vous désirez souscrire à un contrat d’assurance-vie. Vous pouvez soit aller dans une banque, soit dans une compagnie d’assurance, soit chez un courtier.

Votre choix dépend surtout de ce que vous attendez de votre assurance-vie, et de votre vision de la gestion de l’argent. Par exemple, nombreuses sont les personnes qui ne se voient pas placer leur argent ailleurs que dans une banque. Cela leur permet des facilités de gestion car elles n’ont qu’un seul interlocuteur pour toutes leurs questions d’argent.

Les compagnies d’assurance ont créé le produit assurance-vie. C’est donc leur métier. Elles possèdent des actifs importants qui sont investis en obligations et dans l’immobilier.

Les courtiers (traditionnels ou en ligne), sont généralement indépendants et travaillent avec plusieurs compagnies d’assurance. Leur travail consiste à trouver la meilleure assurance-vie selon les besoins du client. Le souscripteur a un choix plus large de supports d’investissements.

Lequel choisir donc? Cela dépend de votre approche, de vos envies, de vos versements, du but de votre assurance-vie. Contactez-nous pour que nous puissions vous aiguiller!

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *