FCPI : fonctionnement et avantages fiscaux

fcpi fiscalité

Le Fonds Commun de Placement dans l’Innovation est un organisme de placement collectif en valeurs mobilières communément appelé OPCVM. Agréé par l’autorité des marchés financiers (AMF), ce fonds permet à tout particulier d’investir dans des entreprises de son choix. Ces entreprises sont pour la plupart des petites et moyennes entreprises non cotées en bourse et ayant un caractère innovant. Il est important de noter que 60% de l’actif du fonds doit être constitué de valeurs mobilières et investi dans ces PME. Investir dans ce type de produit engage dans le long terme. En effet, cela permet aux PME de se développer. Cependant, le rendement des investissements est fonction des résultats desdites entreprises. Toutefois, certains indicateurs peuvent donner une idée sur la valeur que peut prendre l’investissement. Il s’agit entre autres : de la valeur liquidative, sa performance et le taux de rendement.

 

Quels sont alors les avantages des FCPI ?

 

Investir dans des entreprises à un certain nombre de points positifs. En premier lieu, c’est une solution assez fiable de diversification du patrimoine ou du portefeuille. Cela est dû à un investissement dans des sociétés ayant un fort potentiel de croissance comparativement aux sociétés à actions classiques. Ensuite, on note une mutualisation des risques, en ce sens que l’investissement porte sur des sociétés non cotées. Plus le risque est élevé (il s’agit d’un risque collectif ici), plus le rendement est élevé. La gestion des fonds est assurée par des experts sous la surveillance de l’AMF. En plus, il n’est pas nécessaire d’avoir des moyens considérables. Il en est de même pour les connaissances profondes dans le domaine de l’investissement. On retiendra ici une souplesse, une simplicité de gestion et une parfaite maîtrise des risques.

 

La fiscalité : une autre source d’avantages

 

Les FCPI , tels que proposés par https://www.valofi.com/, constituent des produits de défiscalisation importante pour l’investisseur. Dès la souscription au capital, la personne physique bénéficie en effet d’une réduction de l’impôt sur le revenu. Cette réduction porte sur 25% de l’investissement. Elle est limitée à 3000 euros pour les célibataires et à 6000 euros pour les mariés. Chaque porteur de titres bénéficie aussi d’un abattement total de l’impôt inhérent aux éventuelles plus-values relatif à la vente ou à l’achat de parts. Il est important de souligner que cette exonération est conditionnée par le réinvestissement des produits dans les fonds. Néanmoins, les prélèvements sociaux s’appliquent. Ce qui est encore plus intéressant avec la fiscalité, c’est la possibilité de donner ses parts sans perdre cet avantage fiscal. Dans ce cas, le nu-propriétaire est propriétaire des parts, mais ne perçoit pas de revenus. Par contre, l’usufruitier touche les revenus. Le nu-propriétaire jouit de la pleine propriété à l’échéance sans taxation. Il est donc évident que les Fonds Commun de Placement dans l’Innovation constituent d’une façon ou d’une autre un véritable levier d’optimisation fiscale.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *