Tout savoir sur le crédit auto

Qu’elle soit neuve ou d’occasion, l’achat d’une voiture représente toujours un investissement majeur. Selon la marque du bolide, les sommes à déployer sont souvent conséquentes et les fonds disponibles peuvent faire défaut. Pour ainsi aider les particuliers à acquérir la voiture de leurs rêves, les organismes bancaires leur proposent un crédit auto. Comment fonctionne donc ce prêt ? De quoi se constitue-t-il ? Lequel choisir ? Ci-dessous les réponses.

Fonctionnement du crédit auto

Comme son nom le laisse clairement penser, le crédit auto est un prêt destiné à financer l’acquisition d’une voiture. Il fait partie des prêts dits « affectés ». Étant un crédit à la consommation, sa durée ne peut point être inférieure à trois mois. Son montant, par contre, ne doit pas dépasser les 75 000 €. La quasi-totalité des banques intègre dans leurs prestations cette offre en vue d’une meilleure satisfaction client. Pour qu’un prêt auto soit accordé, le prêteur s’assure que l’emprunteur réalise son achat, sans quoi le crédit sera annulé. Si l’acquisition n’a pas eu lieu, le particulier n’aura pas à rembourser le prêt. En d’autres mots, tant que le particulier n’a pas réceptionné le véhicule, ce dernier restera suspendu. Avec le crédit auto, une autre alternative intéressante s’offre aussi à vous pour financer cet achat. Il s’agit du prêt personnel. Celui-ci a le mérite d’être plus souple, puisqu’il est accordé sans que vous ayez à justifier son usage.

Les éléments pris en compte pour son estimation

Un crédit auto vous engage pendant un certain temps et vous astreint à mobiliser des sommes plus ou moins importantes. Pour s’assurer de son remboursement, il est capital que vous calculiez son coût. D’emblée, sachez que la valeur de celui-ci ne se limite point au montant du capital emprunté. D’autres éléments, dont les frais de dossiers et les intérêts, sont aussi pris en compte. S’y ajoutent les cotisations pour les assurances. À ce propos, on vous conseille de souscrire une assurance emprunteur. Celle-ci vous permet de contracter un prêt personnel auto en toute sérénité. Elle se charge de rembourser votre crédit en cas d’invalidité, perte d’emploi, voire de décès. Vous pouvez soit le contracter auprès de l’organisme prêteur ou chez une autre banque. C’est seulement après avoir déterminé ces critères qu’il est conseillé d’enclencher sa procédure de demande de prêt. Vous devez, en ce sens, élaborer un dossier en bonne et due forme. Sachez qu’un dossier convaincant peut vous servir d’appui pour réduire le taux annuel effectif global ou TAEG de votre emprunt.

Conseils pour choisir le bon crédit automobile

Le coût d’un prêt personnel auto prend essentiellement compte de votre profil d’emprunteur, de vos mensualités et de l’échéance de remboursement. Se basant sur ces paramètres, les tarifs affichés sont assez similaires d’une banque à l’autre. Néanmoins, on vous conseille de surfer sur les comparateurs en ligne pour trouver des propositions avec des taux avantageux. Si les coûts des organismes bancaires sont quasi les mêmes, leurs petits plus peuvent par contre faire la différence. Cela dit, on vous recommande de vous tourner vers les structures vous donnant la possibilité de choisir vos mensualités. Elles vous permettront, selon votre surface budgétaire, de réajuster vos remboursements mensuels, à la baisse ou à la hausse. Sinon, les banques vous permettant une souscription en ligne sont aussi toutes indiquées pour cette souscription.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *